Multiâges - Vivâges

Créer un béguinage moderne ? Un village dans la ville !

Page 2 of 18

Nouvelles arrivées à Vivâges !

Septembre 2020 : une famille de 3 enfants s’installe malgré la boue des environs, la poussière et le bruit des travaux.

Puis une maman et ses 2 garçons. Puis nouvelle famille, d’émigrés kurdes, avec 4 enfants, puis une jeune femme célibataire.

Enfin, une dame de 78 ans, puis une maman avec 2 ados. Enfin, au mois d’avril 2021, 2 couples de retraités. Et même 2 chats…

Le tableau est varié comme âges, cultures et religions.

Et la mayonnaise prend : les « vivageois » s’entr’aident, fêtent, participent à des travaux communs.

Les premiers locataires emménagent

Enfin, enfin, nous pouvons ouvrir la porte aux candidats pressés de s’installer.

Tout n’est pas terminé: les salles communes sont en attente et les abords ne sont pas vraiment fignolés..

Ce sera d’abord la famille Z. avec 3 enfants qui passera de l’appartement 1 pour s’installer définitivement à l’appartement 4. Quelques aventures d’eau, d’électricité : heureusement, ils ont bon caractère.

L. est très pressée d’emménager car elle doit quitter son ancien appartement le 1er janvier; aussi, elle propose de peindre elle-même. Ainsi , sa famille viendra le 28 décembre avec ses 2 garçons et ses 2 chats : Raoul et Gilbert.

La famille B. entre dans l’appartement 3 dimanche avec ses 4 enfants.

C’est la joie, même s’il faut parfois essuyer les plâtres!

La presse présente Vivâges !

Dans un article publié le 19 mai 2002 sur le site de CathoBel, Sophie Delhalle a présenté le projet Vivâges comme une opportunité nouvelle pour des vies qui ne demandent qu’à être « inter-connectées.

 

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :